Comment financer l’achat d’un bateau ?

Acquérir un bateau revient assez cher. Pour toutes personnes qui souhaitent devenir propriétaires d’un navire sans avoir la possibilité de régler l’achat en une seule fois, il existe des solutions. En effet, un plaisancier peut financer l’achat de son navire grâce à un crédit classique ou grâce au système de location avec option d’achat.

Financer l’achat de son bateau avec un crédit classique

L’acquisition d’un véhicule marin est le rêve de tous les passionnés de nautisme. Son financement s’avère toutefois être coûteux, d’où le recours à un crédit bateau. La première solution pour l’achat d’un navire est le financement par un crédit consommation classique. Ce dernier peut être souscrit auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit.

Le prêt peut être affecté ou non affecté. Le premier consiste à accorder à l’emprunteur le fonds nécessaire pour l’achat d’un bateau. Ce dernier doit fournir des justificatifs sur l’achat qu’il a effectué. En d’autres termes, il doit présenter une facture. Dans la majorité des cas, le délai pour le remboursement s’étale sur une durée de 5 à 6 ans. Toutefois, ce délai peut être établi d’un commun accord entre l’emprunteur et sa banque. Cette solution est la plus simple puisqu’elle donne plus de liberté à l’intéressé. En ce qui concerne le prêt non affecté, aucune justification n’est à fournir, l’emprunteur peut disposer du fonds à sa guise.

Il est par ailleurs possible d’opter pour un crédit personnel pour subventionner l’achat d’un bateau. Ce type de crédit bateau est conditionné par la capacité d’endettement et les revenus de l’intéressé. Il nécessite le plus souvent la présence d’une caution ainsi que la possession d’une garantie solide.

Les autres solutions pour financer l’acquisition d’un bateau

La location avec option d’achat est la solution la plus courante pour subventionner l’acquisition d’un bateau neuf. Dans ce cas, le plaisancier louera le navire durant un temps déterminé à l’issue duquel il aura la possibilité d’en devenir le propriétaire. À noter que le montant de la TVA dans ce type d’achat bénéficie d’une réduction. Il est de 10 % au lieu des 20 % réglementaires.

La souscription d’un crédit hypothécaire maritime est aussi un moyen de financer l’acquisition d’un bateau. Le bien est grevé d’une hypothèque pour garantir le remboursement. L’inscription de l’hypothèque auprès du receveur régional des douanes est alors une condition sine qua non pour l’octroi du crédit.